Homosexualités Espaces et Société

| CNRS UMR ESO | UQÀM SVR Team
Adobe Acrobat Reader | Flash Player |
Objectifs de recherche | Equipe UQAM - CNRS |
Net Gay Baromètre 2005 INVS-CNRS-UQAM | Déontologie |
Retour au Sommaire |
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

Santé et modes de vie gay : 4e édition du Net Gay Baromètre

CNRS

NGB2012

La nouvelle édition du Net Gay Baromètre français et canadien 2013 est en ligne

Le Net Gay Baromètre est une enquête comportementale, renouvelée tous les trois ans, qui s’adresse aux Hommes ayant des relations Sexuelles avec d’autres Hommes (HSH) utilisant Internet à des fins de rencontres. Lancée en 2003, cette étude est devenue une référence, l'édition 2009 ayant permis de recueillir plus de 20.000 réponses. Elle permet aux hommes gays, bisexuels et aux HSH de décrire leurs expériences sur des sujets variés : développement ou maintien de relations sociales, affectives ou sexuelles avec des partenaires rencontrés sur Internet ou ailleurs, usages de la toile et des réseaux sociaux, sexualité avec des partenaires occasionnels, espaces de socialisation pratiqués, etc.
Le sondage 2012-2013 s’appuie sur des sites de rencontres gays, mais aussi sur des réseaux sociaux (notamment Facebook et Skyrock) afin d'élargir son audience et d’aborder avec plus d’acuité des enjeux peu explorés : bisexualité et nouvelles configurations relationnelles, perception des comportements sexuels à risque chez les jeunes HSH, possible sentiment de « multiples discriminations » basées sur l’orientation sexuelle, l’origine ethnique, le genre et les attitudes, la séropositivité, le travail du sexe, etc.
Les problèmes de santé rencontrés par les HSH durant les 12 derniers mois sont désormais questionnés par catégories : santé physique, mentale, relationnelle, sexuelle, sentiments de dépendance, pour permettre aux associations et aux acteurs de santé de mieux comprendre les spécificités de ces populations et de mieux adapter leurs interventions. Responsables du projet : Léobon, A. (CNRS, UMR ESO), Velter, A. (INVS), Otis J. (UQAM).

Rapport et présentation de quelques analyse du Net Gay Baromètre 2009

Le Net Gay Baromètre 2006, rapport et publications

Succédant au Net Gay Baromètre 2004, l’enquête dresse un portait des internautes gays fréquentant les services de rencontres en ligne. Auteurs : Léobon, A. (CNRS), Frigault, L-R (UQAM), Velter, A. (INVS). Cliquez ici pour le télécharger le rapport en version PDF .

Le Net baromètre 2004 , les enjeux d'Internet dans la population homo et bisexuelle

Les usages d'Internet à des fins sociales, sentimentales et sexuelles ont suscité encore peu de travaux et nous connaissons encore mal leurs répercussions sur les identités sexuelles, sur l'organisation des réseaux sociosexuels, sur les pratiques sexuelles et sur les logiques préventives face aux IST et au VIH/sida. L’enquête, dont nous vous présentons ici succinctement les résultats, a été postée sur une dizaine de sites majeurs et représentatifs de la diversité sociale, sexuelle et culturelle de la population homo et bisexuelle masculine française et québécoise. Ce rapport traite des données franco-françaises. Il propose un portrait fidèle des usages de la toile et montre que leur variation est importante selon les sites de recrutement, nous rappelant que nous ne pouvons traiter le cyberespace comme un tout homogène. Les processus de segmentation entre convivialité et sexualité se retrouvent sur la toile entre l’univers de rencontre généraliste, celui, plus marginal, des pratiques BDSM et l’invisibilité de la culture de sexe « bareback ». Auteurs : Léobon, A. (CNRS), Frigault, L-R (UQAM). Cliquez ici pour le télécharger le PowerPoint.

La culture de sexe bareback : de l'expression à la réalité des prises de risques

Si le cyberespace est approprié dans la logique des espaces de rencontre « en face à face », il se distingue par sa capacité à visibiliser des cultures de sexe perçues ordinairement comme marginales et peu légitimes. Nous nous intéresserons ainsi, plus particulièrement à l’expression des pratiques à risque sur deux sites français traitant la question du risque dans leur interface : l’un s’adressant à la population « BDSM » et l’autre au mouvement « bareback ». Nous mettons en correspondance cette analyse statistique du discours avec les résultats d’une enquête en ligne postée, entre avril et Juin 2004 sur les sites étudiés ainsi que sur des sites généralistes. Cette analyse vise à mesurer l’ampleur, sur la toile, du phénomène bareback, d’en dégager les principales caractéristiques dès lors qu’on le perçoit comme une nouvelle culture de sexe. Ces résultats confirment que le réseau Internet est bel et bien un « nouvel espace » conduisant à la constitution de communautés en ligne, basées sur des sous cultures de sexe, à la réalisation de rencontres effectives pour leur membre, rencontres dont certaines présentent des risques majeurs. Face à cette réalité, les intervenants se doivent de redoubler leurs efforts pour s'adapter aux réalités du phénomène qui, sans être nouveau, est clairement médiatisé par la grande popularité d'Internet. Auteurs : Léobon, A. (CNRS), Frigault, L-R (UQAM). Téléchargez ici le document au format PDF.

Vers une geographie des ressources et des services destinés à la population LGBT

Cet article propose une réflexion sur les dynamiques sociospatiales de visibilité de la population homosexuelle. Il s’appuie sur un regard historique entre capitales et régions dans un contexte international francophone. Nous y abordons les questions de production de territoires masculins, l’expression de la marge et du libre-arbitre de l’individu, la mise en scène de son corps dans l’espace public comme sa recherche d’invisibilité. Téléchargez ici le document au format PDF.

L’Internet gay : un nouveau territoire, face à une géographie des espaces de visibilité et de rencontre « en face à face »

Si la rencontre en face à face fût donc, très longtemps, le moyen de développer des homo-socialités, dans nos cités, désormais câblées, les citoyens sont raccordés à un réseau pour un prix modique leur permettant, non seulement d'obtenir des services couvrant ses besoins, mais d'entrer en relation les uns avec les autres selon un principe de téléprésence. La géographie sociale ne peut donc ignorer le nouveau territoire constitué par le contenu des services distribués par le réseau Internet. Nous verrons que paysage des ressources en ligne est diversifié et que le réseau est un lieu d’interactions et d'expressions de nouvelles sociabilités parfois « réactionnelles », facilitant la réalisation de projets pour des groupes ou des communautés labiles définies par ce qu'elles ont en commun : la convergence de points de vue dans le regard des autres. Cet article, en donnant quelques résultats d’une enquête diffusée en ligne par notre équipe (en 2004), montre les formes d’appropriation et d’usage du réseau par la population homo et bisexuelle Française et Québécoise. Ce travail confirme la légitimité d’investir ce nouveau territoire très dynamique sur le plan de la recherche académique et de la recherche-action. Téléchargez ici le document au format PDF.

Net GAY Barometre | Faites également la promotion de votre Page

CNRSÀ notre sujet | Contactez-nous | ©2013 CNRS/UQAM - Association Com on west -Gay lifestyle Network Inc. Nantes - Montréal